cambouis.com

Bloc-notes - 21 avril 2004

Galerie de plancher. Positionnement d'un siège unique à l'arrière.

Pointage sur place des soudures.

Bien sûr après dépose de tout ce qui est facilement amovible, et protection du reste.

Toujours débrancher la ou les batterie(s) avant d'effectuer des soudures électriques (le négatif suffit).

Après quelques relevés de cotes et mesures diverses, on s'aperçoit que l'oeil avait raison : rien n'est à sa place en sortie d'usine... Plus d'un centimètre de décalage par exemple entre les fixations de banquette droite et gauche.

Le cadre qui pourra recevoir, au choix :

  • un siège à gauche, un rangement à droite
  • un siège à droite, un rangement à gauche
  • deux sièges
  • deux rangements
Un siège avant est boulonné sur le cadre pour vérifier le bon positionnement après réalisation des soudures. Bien sûr, ne disposant pas de l'outillage nécessaire, et l'ajustement des pièces n'étant pas absolument parfait, ça a un peu bougé après refroidissement. Mais rien de grave.

Ce siège est parfait pour un enfant : il est confortable, haut placé (rehausseur inutile), et procure un bon maintien. Il est réglable (hauteur, inclinaison du dossier, avancée). Le rehausseur ou le siège enfant sur une banquette de RR est toujours placé de travers à cause du passage de roue. Ici, le siège est légèrement recentré par rapport au véhicule, ce qui offre une vision panoramique et donc quelques vomis en moins...

Par contre, un adulte y aura la tête au contact du ciel de toit. Mais ces modifications n'ont pas pour but le transport en commun. C'est précisément le contraire, réduire le nombre de places à trois, deux adultes et un enfant.

Amusant ! Et une fois de plus je me suis fait avoir... Soudage et meulage bras nus... Résultat : brûlures au premier degré des deux avant bras ("coup de soleil"). Non pas en faisant tout ça dehors (il faisait très chaud - record national de température à Brive ce jour là), mais du fait des UV générés par l'arc, et des étincelles projetées par la disqueuse. Ca pique un peu sur le moment, puis ça se calme. Deux heures plus tard : rouge écarlate et ça chauffe bien !

Je ne le referai plus... pendant au moins les six mois qui viennent ;)

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2004