cambouis.com

Bloc-notes - 11 juin 2004

Vis de collecteur d'eau cassée ; sonde pour coupure de climatisation ; remplacement du bocal d'expansion.

L'origine d'une petite fuite de liquide de refroidissement agaçante a enfin été découverte... A froid, de l'humidité apparaissait systématiquement cinq jours, ni plus ni moins, après l'arrêt du moteur, sans aucune baisse de niveau dans le bocal. Cette fuite semblait provenir de la culasse 1 au niveau du joint de collecteur d'eau. Les deux vis correspondantes avaient été resserrées, sans résultat. L'une d'elle "semblait " se desserrer. La fuite avait été attribuée à un endommagement du joint lors d'une précédente opération de dépose repose.

La vis en question avait fini par casser 3 mm au dessus de la culasse. Donc dépose complète du collecteur après vidange pour remplacement des joints et des vis, des M6 x 80 en classe 10.9.

Le fragment de vis cassé a pu être retiré à la pince sans aucune difficulté (pas de grippage). Par précaution, toutes les vis seront remplacées, de même que les joints qui étaient en bon état (moins de 10 000 km).

Donc, il faut se méfier de ces longues vis subissant de fortes contraintes (d'où la classe 10.9) du fait de la chaleur et de la dilatation. L'installation de la climatisation s'avère laborieuse. Comme il faut bien commencer par quelque chose, et que le radiateur est actuellement déposé, c'est le condenseur avec ses ventilateurs qui sera le premier élément à prendre place. Les ventilateurs sont commandés par un thermocontact qui vient remplacer un bouchon sur le boitier de calorstat. Il est important que ces ventilateurs soient immédiatement opérationnels puisqu'ils viennent compléter l'action du viscoventilateur.

Bien sûr, ceci ne pouvait pas être une opération simple à réaliser. Le bouchon possède une empreinte Allen de 10 mm qui n'a pas résisté, les filets étant complètement collés. Il a fallu tailler ce bouchon pour permettre à une pince étau de le tenir sans riper. Après un bon coup de chalumeau, il a fini par venir.

  • A l'extrême gauche, la sonde qui prend la place du gros bouchon
  • au milieu, le bouchon q'il a fallu tailler pour arriver à le déposer
  • à droite, le deuxième bouchon, dont la dépose était inutile

La sonde, qui est une pièce d'origine Land Rover, est de marque Elmwood et appartient à la série "3000". Elle porte les indications suivantes :

Elmwood 3000 L122C / 2794 / 909-24

Sur le VM 2.5 litres, le boitier de calorstat comporte deux orifices obturés par des bouchons. Le plus gros reçoit un thermocontact sur les véhicules climatisés. Le plus petit est inutilisé.

Lors de la dépose du système de refroidissement, nécessaire pour placer le condenseur, accéder facilement au joint fuiteux du vilebrequin, et travailler à son aise pour l'installation des deux compresseurs, le raccord plastique recevant le tuyau en Y au niveau du vase d'expansion a cédé.

Lors de la commande d'un nouveau bocal d'expansion, le fournisseur fut étonné de cette rupture. Il s'attendait à un problème connu : le décollement des deux demi coquilles qui le composent.

Le plastique semble avoir mal vieilli à ce niveau.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2004