cambouis.com

Bloc-notes - 21 juin 2004

Correction de la forme de la durit de chauffage. Reniflard du compresseur d'air.
Les galets pour le nouveau trajet de courroie ont enfin été commandés. Origine : Audi A4. Il faudra encore patienter un peu avant d'être sûr et certain qu'il conviennent, et terminer le montage des compresseurs. Mais les roulements de la poulie du compresseur d'air ne sont toujours pas arrivés.

La dernière finition du body lift est enfin terminée. La durit de chauffage, du fait de la caisse plus haute par rapport au châssis, et donc aux culasses, formait un coude et un piège à air.

Ce défaut (mineur) a donc été corrigé. Il serait temps, plus d'un an et demi après avoir rehaussé la caisse.

La durit est sectionnée dans sa partie verticaale et raccourcie.

Un morceau de tube de cuivre de 16 mm de diamètre extérieur, un coup de coupe tube, et quelques colliers. Comme le manchon ne comporte pas de renflement à ses extrémités, les colliers ont été doublés et disposés en opposition.

La durit est enfin positionnée correctement.

Oui, je sais, il y a une petite fuite au niveau de l'injecteur 3.

Réalisation du raccord de mise à l'air libre du carter central du compresseur d'air. Un boulon UNF raccourci pour ne pas dépasser dans le carter, deux rondelles joints de mise à l'air de pont, et un raccord banjo de freinage de moto modifié.

Le raccord est serré entre un joint et un gros boulon servant d'entretoise. Le raccord qui est réalésé à 3.5 mm sert par la même occasion de guide pour le perçage radial du boulon.

Ainsi, tout est fait en une seule opération, et sans risque d'erreur.

Perçage axial du boulon. Comme il n'est pas possible de le percer proprement en le tenant par la tête, c'est un écrou qui sert à tenir son extrémité.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2004