cambouis.com

Bloc-notes - 6 février 2005

Adaptation d'amortisseurs de Toyota HDJ 80.

Les amortisseurs conseillés et fournis par Charles, des Kayaba Excel-G de Toyota HDJ 80, et qui doivent être associés aux ressorts Britpart +1" et +1.5" renforcés, ont la particularité de n'exister qu'en tige-tige. Or, à l'arrière d'un Range Rover Classic, la fixation supérieurs s'effectue par un oeil. Il y a par conséquent deux possibilités :

C'est cette deuxième solution qui a été adoptée.

Tout d'abord, réalisation de la plaque qui assure la fixation au châssis par l'intermédiaire des trois boulons d'origine.

Tôle d'acier de 6 mm d'épaisseur. Elle sera retaillée ensuite.

A ce stade, le ressort de suspension est démonté, puis le châssis abaissé jusqu'à reposer sur le pont afin de déterminer la longueur comprimée de l'amortisseur, avec 2 à 3 centimètres de marge afin d'éviter tout talonnage. Des repères sont marqués sur la plaque d'acier.

Le ressort est remis en place. Une plaque horizontale est réalisée puis serrée en bout d'amortisseur. La tige inférieure est également serrée au niveau du pont.

Cette plaque est alors positionnée au niveau des repères pris précedemment. Comme l'amortisseur est fortement pressurisé, il faut le maintenir à la bonne longueur : une sangle est utilisée.

Pointage des soudures.

On constate que l'inclinaison obtenue est précisément la même que celle de la platine d'origine. Rien de plus normal.
Soudure.
Des deux côtés.

Après quelques mesures et essais, les découpes sont faites, et les côtes relevées, puis reportées sur d'autres morceaux de tôle afin de réaliser la fixation destinée à l'autre côté.

Un renfort, toujours en tôle de 6 mm, est soudé.

Enfin, le trou, initialement percé au diamètre de la tige, est amené au diamètre de l'épaulement des coupelles de silentblocs. Travail à la meuleuse pneumatique, très pratique pour cet usage.
Dernier essai avant réalisation du deuxième support. Le ressort est de nouveau déposé, et le châssis abaissé, pour observer le pincement des silentblocs et le comportement de l'amortisseur. Il existe une très légère flexion.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013