cambouis.com

Bloc-notes - 20 février 2005

Installation d'une cuve d'air comprimé.

L'installation rudimentaire d'air comprimé doit être complétée. La première étape est de fixer une cuve de LSE au longeron gauche. Cette cuve convient de façon parfaite :

Bref, que du bonheur ! Charles, merci encore une fois !

A l'extrémité gauche, se trouve un bouchon 3/8" BSP conique. Il recevra l'arrivée d'air via un clapet anti-retour venant directement s'y raccorder

A l'extrémité droite se trouve le pressostat (vert), en 1/8" BSP cylindrique, et le raccordement d'origine également en 1/8" BSP cylindrique.

Sur cette vue de dessous, on voit le bouchon de vidange, bien protégé par deux tôles triangulaires parallèles.
L'étiquette donne toutes les caractéristiques utiles.

Le raccordement d'origine se fait à cette extrémité, avec un raccord 1/8" BSP cylindrique. Ce diamètre est trop faible pour le débit du compresseur. Un coup de perceuse, puis passage de tarauds 1/4" BSP cylindrique.

Naturellement, aucun des tourne-à-gauche n'est assez gros. Pas très facile avec la clé plate, mais ça se fait quand même...

Cet orifice sera utilisé pour la sortie.

L'entrée se fera du côté opposé, en 1/2", ce qui convient parfaitement pour un clapet anti-retour courant. Le fait que le taraudage soit conique n'est pas un problème. Il suffit de meuler très légèrement l'extrémité du clapet pour le transformer en BSP conique. L'autre extrémité du clapet est en 3/8", valeur très courante pour ce genre d'objet. C'est là que viendra se raccorder le tuyau en provenance du compresseur. La soupape de sécurité sera positionnée à proximité du compresseur, bien à l'abri, comme c'est le cas sur le LSE.

Réalisation d'un double gabarit de perçage, serré sur le longeron gauche par deux tiges filetées.

Côté extérieur ici...

Et côté intérieur.

Une fois les repères pris, l'équerrage réalisé, perçage du longeron sur ses deux faces.

Ultérieurement, des entretoises intérieures seront soudées avec le chalumeau oxygène kyrène que je dois récupérer (lorsque je saurai m'en servir !). En attaendant, afin de ne aps déformer le longeron, une plaque épaisse sera utilisée de l'autre côté au lieu de rondelles.

La fixation, réalisée à partir de deux cornières retaillées et soudées entre elles, est boulonnée au châssis. Grâce au body lift, la cuve sera fixée 25 mm plus haut que sur un LSE (meilleure protection).
La fixation avant profitera des boulons du support de boîte. Une plaque d'acier est placée afin de prendre les repères et de pointer les soudures.

La cuve est fixée par la première patte réalisée à l'arrière, et par une sangle à l'avant, le temps de pointer les soudures...

demain !

On peut voir que la cuve sera bien à l'abri.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013