cambouis.com

Bloc-notes - 18 mars 2005

Peut être une explication de la rupture du joint de culasse n°3...

Dépose du pare choc, de la partie inférieure de la calandre (démontable depuis le body lift), et du capot (simplifiée par la suppression des ressorts depuis l'adaptation de vérins). La partie supérieure de la calandre étant démontée, l'accès au compartiment moteur est parfait. Malgré la faible hauteur de plafond (5 cm au dessus du toit), la dépose du moteur devrait être très facile.

Les cylindres ne semblent pas être exagérément usés, et les traces du honing d'origine sont toujours visibles sur les "faces d'appui" des pistons.

Le joint de la culasse 3 avait lâché... En regardant de près le passage d'eau, il s'y trouve un corps étranger coloré en bleu vert par le liquide de refroidissement. Aucune idée de ce que ça peut bien être (aspect de mousse remplie de cristaux), mais c'est une curieuse coïncidence.

Au seul examen des cylindres, la dépose du moteur ne serait pas utile : le reste a de fortes chances d'être en aussi bon état. Le bas moteur du VM a une réputation de robustesse à toute épreuve, mais comme il faut accéder à l'embrayage (butée usée), il va y passer. Il ne reste qu'à déposer les périphériques (alternateur, pompe de direction, compresseur d'air), et à immobiliser les chemises.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013