cambouis.com

Bloc-notes - 19 mars 2005

Dépose du moteur.

Mise en place de 4 boulons à oeil M10 qui permettront de soulever et déplacer le moteur, et immobilisation des chemises à l'aide de 3 des éclisses des culasses et de boulons M14.
Il est nécessaire de bloquer les chemises afin d'éviter toute rupture de leur scellement.

Une cale en bois est glissée sous la boîte de vitesses afin de soutenir la transmission. La cale permet un abaissement de quelques centimètres du moteur afin d'accéder plus facilement aux fixations de la cloche.

Initialement, il avait été prévu de désaccoupler la cloche des boîtes. En fin de compte, ce sera entre moteur et cloche, par la méthode classique.

Les 4 boulons à oeil permettent d'équilibrer facilement la charge.
Le moteur est d'abord soutenu afin de déposer les supports, puis abaissé afin de faciliter l'accès aux boulons supérieurs. L'espace est compté entre cloche et tunnel, malgré le body lift. Une fois de plus, le cliquet pneumatique est d'un grand secours associé à un cardan. Le moteur sort sans problème par l'avant, à travers la calandre dessoudée.

La cloche laisse s'échapper un peu d'huile... Très peu en fait. Il restera à déterminer s'il s'agit d'huile provenant de la boîte, du moteur, ou si c'est un résidu de ce qu'avait laissé passer le récepteur d'embrayage.

Le mécanisme est très usé. L'embrayage est d'origine, tout à fait normal donc.

Lors de la déconnection de la tubulure de la pompe à vide, de l'huile s'est échappée en quantité assez importante. Sur certains moteur, la présence d'huile dans la pompe à palettes peut aboutir à la destruction de cette dernière. J'ignore si le VM pose ce problème, mais une panne classique de ce moteur est la rupture de la cascade de pignons associée à un décalage de la distribution, et un contact soupapes / pistons destructif... Toujours est il que le problème devra être corrigé.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013