cambouis.com

Bloc-notes - 27 mars 2005

Fin du nettoyage du bloc, et peinture.

Pour nettoyer les blocs destinés aux échanges standard, Renault Véhicules Industriels les place simplement dans des fours chauffés à 180°. Celui de la cuisine est trop petit !

Donc, nettoyage à la main : moins d'un litre d'une mixture composée de 50% de white-spirit, 25% de Vigor, et 25% d'eau est pulvérisée aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Brossage pour le cambouis épais, quelques litres d'eau pour le rinçage, et le bloc est d'une propreté absolue. Le détergent rend soluble dans l'eau les corps gras "détachés" par le white-spirit. De plus, les propriétés tensioactives du détergent permettent un séchage très rapide, l'eau "n'accrochant" pas les surfaces. Les restes d'eau sont éliminés à la soufflette, laissant la fonte absolument exempte de toute trace de graisse ou huile.

Les cylindres sont séchés en premier, puis huilés pour éviter tout risque de corrosion.

Le palier AV de vilebrequin une fois nettoyé fait apparaître quelques traces d'usure ! Il faudra voir si de telles traces, absentes sur le palier AR, existent sur les coussinets des paliers principaux.

Il fallait oser !

"rouge agricole 90"

Peinture du bloc après un ultime "rinçage" des parois extérieures à l'acétone (ce qui n'a d'ailleurs pas sali le chiffon, preuve de l'efficacité de la mixture utilisée pour le nettoyage). Il faudra au moins une couche supplémentaire pour obtenir une couleur unie, masquant les restes de la vieille peinture noire d'origine.

Avec une telle couleur, d'éventuelles fuites ne pourront plus passer inaperçues.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013