cambouis.com

Bloc-notes - 28 mars 2005

Segments et coussinets.

Nettoyage de printemps aussi pour le carter d'huile, son couvercle, le carter de volant ("entretoise"), et de la crépine.
Le vilebrequin complet, avec ses porte paliers principaux, plein d'huile.
Dépose des porte paliers. Immédiatement, ils sont marqués sur leur face antérieure à la pointe à tracer afin de les replacer plus tard à leur position d'origine.

Un trait pour le premier, deux traits pour le second, trois traits pour le troisième. Désormais, il est impossible de confondre les demi paliers et de les mélanger.

Nettoyage !

Les coussinets principaux, contrairement à celui situé tout en avant du moteur, ne présentent pas d'usure marquée.
Le vilebrequin est maintenant parfaitement propre, ainsi que ses passages de lubrification.
Les tourillons sont en très bon état.

C'est le tour des pistons et bielles.

On remarque :

  • l'excellente étanchéité de la segmentation. Traces de gaz de combustion peu marquées en dessous du coup-de-feu, et absentes en dessous de celui d'étanchéité. Ils sont libres dans leurs gorges, sans gommage, et leur élasticité est encore bonne.
  • la présence de traces sur la face d'appui. C'est souvent le signe de démarrages à froid un peu musclés (film d'huile rompu et rincé par le GO). Mais ces traces visibles à l'oeil ne sont pas perceptibles en y passant le doigt, ce qui est plutôt bon signe.
  • absence de jeu entre axes et pistons
La segmentation semble parfaitement étanche, ce qui ne fait que confirmer ce que la consommation d'huile laissait supposer (absence d'appoint entre deux vidanges, espacées de 5000 km). La nécessité d'un appoint avait disparu après le remplacement du joint spi AV de vilebrequin... et un grand merci à Wynn's et son bouchon de cristaux bleu cyan dans le passage d'eau, pour m'avoir enfin donné une occasion valable d'ouvrir le moteur.
Les coussinets des têtes de bielles ne sont pas exagérément usés (le bronze n'est pas apparent).

La segmentation et l'intégralité des paliers seront remplacés. Il serait dommage, malgré le coût, de ne pas en profiter. Le moteur devant subir ensuite une préparation, c'est même indispensable. Modification de la pompe (et pas un simple tour d'écrou), modification de la pression de suralimentation et peut être remplacement du turbocompresseur; le système de refroidissement serait alors totalement repensé avec des éléments réalisés sur mesure. Cogitations (et budget !) en cours... d'autant qu'un intérieur de 300 tdi prendra bientôt place sur le tablier (le truc équipé du moteur mou et réputé indestructible - et c'est sûr qu'avec une cavalerie pareille, il n'y a pas de gros risques de casser quoi que ce soit !). Les anglais savent faire des bagnoles de rêve, les yankees des V8, et les italiens des petits moteurs qui poussent. Bizarre... les Kleenex sont une invention américaine... et pourtant ce sont les japonais qui les font rouler !

Et deuxième couche de peinture "rouge agricole" sur le bloc !

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013