cambouis.com

Bloc-notes - 3 avril 2005

Nettoyage des boîtes.

Séparation des boîtes : un boulon à oeil est placé à l'avant de la boîte de vitesses afin de la soulever. L'ensemble, très lourd, est tenu à l'aide de la grue d'atelier. Les vis et écrous de fixation de la BV sur la BT sont déposés. De cette façon, la BV est très facilement séparée en actionnant le bras de levage.
Il faut faire attention à ce que des impuretés n'entrent pas dans l'orifice béant de la BT...

Nettoyage de la BT au Karcher. Ce n'est que de la terre.

Séchage rapide à l'air comprimé.

Même punition pour la BT après avoir obturé son entrée à l'aide de ruban adhésif.

Du taf en attente...

  • révision complète du moteur
  • remplacement des roulements + réglage de la boîte de vitesses
  • réfection de l'embrayage

Sans compter :

  • dépose de la planche de bord, du chauffage et des instruments
  • dépose de la planche de bord, du chauffage et des instruments d'un 300 tdi
  • greffe de organes ci-dessus sur le VM
  • remplacement d'une portière et des quatre ailes
  • quelques masticages
  • nouvelle peinture
  • nouvelle installation d'air comprimé basée sur le York

Et les motos qui attendent toujours...

Naturellement, il n'y a pas assez de cornière disponible pour réaliser ce support de travail pour LT77 selon les spécifications Land Rover.

Il faudra donc attendre demain pour s'en occuper.

Le problème de la BV est un jeu de l'arbre primaire. Depuis quelques temps, un grognement était apparu, et mis sur le compte de la BT qui semble hors de cause. La BV aura droit à de nouveaux roulements, et à un réglage de leur précharge. A priori, ce sera tout puisque les vitesses passent bien, en douceur. Les synchros seront peut être remplacées si elles présentent des signes d'usure, mais c'est peu probable.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013