cambouis.com

Bloc-notes - 18 avril 2005

Montage à blanc de tout l'ensemble pour vérifications et pointages.

Mise en place du support horizontal sur lequel s'articule la charnière du couvercle permettant d'accéder à la boîte à fusibles. Sa mise en place est nécessaire pour positionner deux pattes de fixation, l'une au montant, l'autre au tunnel de transmission.

Il faut tout placer à blanc pour s'assurer que ça tombe où il faut, et pour pointer les fixations à la caisse.

Mise en place de la patte de fixation au montant côté conducteur.
Pattes de fixation au tunnel, côté conducteur.
Plaque recevant la charnière de la boîte à gants, côté passager.
Patte de fixation au tunnel, côté passager.
Patte de fixation au montant, côté passager.
C'est au tour de la colonne de direction et du pédalier. La trappe dans le tablier de l'ancien RR n'est pas la même que sur les derniers modèles. La colonne ne passe pas au même niveau. Il faut découper.
Découpe faite.
Le pédalier est mis en place. Seuls les boulons du haut peuvent être utilisés à ce stade. Perçage de deux des trous de fixation de la colonne de direction au tablier, qu'une platine prend en sandwich avec le pédalier. Perçage à 6.5 mm, à travers les boulons solidaires de ce dernier.
Élargissement à 9 mm (pour les boulons M8).
Le pédalier est mis à sa place. Sa partie inférieure et ses bords ne correspondent pas tout à fait à l'ouverture dans le tablier. Il y aura du travail à faire à ce niveau lors de la finalisation du projet.
Une platine (noire) relie le bas de la colonne (un peu rouillée) au tablier. Elle est ici un peu en travers, et touche la pédale d'accélérateur. C'est dû au fait qu'elle vient s'appuyer sur le bord de l'ouverture du tablier qui est replié à l'intérieur à ce niveau. Il y aura à meuler un peu. Sinon, tout passe correctement.

Dépose, une fois de plus, de la totalité (planche de bord, chauffage, direction, etc.).

Les platines centrales seront rivetéees au tunnel. Ce dernier avait été recouvert par mes soins d'insonorisant de marque AD Auto. Il faut en éliminer une partie : pour cela, il suffit de le chauffer, et de racler à la spatule.

Rivetage terminé.
Mise en place des supports de charnières afin de marquer et réaliser les fixations latérales (caves et bases des montants).

Une visite comme je les aime, avec un cadeau comme je les aime ! Un poste à souder oxykyrène (3000°C).

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013