cambouis.com

Bloc-notes - 7 octobre 2005

Nouveaux outils : une perceuse à colonne et un touret.

L'engin ci-contre va venir remplacer la daube qui me servait jusque là...

Il s'agit d'une perceuse à colonne de marque FarTools.

C'est le plus puissant modèle de la gamme professionnelle en monophasé. 1 CV, 70 Kg, accepte les forets jusqu'à 16 mm sur mandrin automatique, et jusqu'à 32 mm sur cône Morse. La broche fait 36 mm de diamètre, la colonne en fait 85, et on peut sauter sur le plateau sans que rien ne bouge. 12 vitesses de 120 à 2740 trs/mn (il est très important de pouvoir descendre aux alentours de 100 trs/mn).

Acheté dans le centre auto le plus fréquenté par les professionnels de la région, cette marque jouit également d'une large diffusion dans les grandes surfaces de bricolage (Castorama, Monsieur Bricolage, etc.).

Il a été placé dans le coffre avec l'aide du vendeur. L'en sortir seul fut assez sportif, mais le combat était équitable : nous pesons le même poids !

Elle viendra remplacer ce tromblon à 300 balles (qui a cependant, et moyennant certaines concessions, rendu de grands services pendant pas mal d'années).

Finis les blocages avec de modestes forets de 8 !

Passage également dans une grande surface de bricolage. J'avais besoin d'un touret à affûter avec renvoi d'angle et auget pour l'entretien des forets (les tourets classiques tournant à 3000 trs/mn ne sont pas idéaux pour la précision).

Et je suis tombé là dessus : un touret classique d'un côté, mais pouvant recevoir divers accessoires de l'autre.

  • meule avec renvoi d'angle réducteur et auget
  • brosse
  • plateau abrasif
  • bande abrasive
  • flexible (une daube décorative à première vue)

La première leçon de mécanique que m'avait donné mon grand père était ce proverbe : "un outil qui sert à tout est un outil qui ne sert à rien". Ce brave homme était officier mécanicien de marine marchande (et naturellement breton bretonnant) : il a dirigé les salles des machines de quelques uns des plus beaux transatlantiques qui sillonnèrent les océans dans les années 30 à 50, et savait donc de quoi il parlait...

Rompant donc avec ce principe, j'ai craqué...

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013