cambouis.com

Bloc-notes - 29 octobre 2005

Éclairages pour machines stationnaires à partir de spots halogènes en promo.

Une recherche sur le net montrait que les éclairages pour machines coûtent une petite fortune. En gros, ça démarre vers les 100 € pour en atteindre allégrement plusieurs centaines.

Ces petits spots orientables étaient proposés à 4.90 €. A titre de comparaison, le culot porcelaine de rechange était en vente dans le rayon à 7.90 €...
Après suppression du support en tôle, le spot avec sa rotule est simplement fixé au cache situé sous la perceuse. Un interrupteur permet une commande de l'éclairage indépendante de celle de mise en marche du moteur.
L'éclairage est excellent. 50 watts sont trop violents. 35 sont suffisants.

Pour d'autres machines, il peut être utile de disposer d'un flexible type "col de cygne". Un tel flexible possède à chaque extrémité un embout mâle de diamètre 10 mm au pas de 100. C'est normalisé. Le spot lui même est muni d'un tel raccord. Des douilles femelles à ce standard sont dans tous les rayons luminaires des grandes surfaces de bricolage.

Problème : les fils du spot sont trop courts. Il va falloir faire des épissures.

Donc, en passant, la bonne méthode pour réaliser une épissure (qui devra se trouver dans le col de cygne).

Les fils dénudés sont enfilés face à face, les brins s'encastrant les une dans les autres.

Soudure à l'étain.
Gaine thermo rétractable.
Voici le résultat.
Démontage du touret à meuler. Pour affûter un foret, il faut un très bon éclairage...
Un socle standard en laiton, toujours de diamètre 10 mm et au pas de 100 est fixé après perçages pour y placer le col de cygne. L'éclairage est ici couplé à la mise en rotation. C'est suffisant contrairement à la perceuse. Ici également, 50 watts sont trop violents. 35 watts sont parfaits.

Sur le tour, par chance, l'entraxe des fixations de l'embase de la lampe est le même que celui des fixations du capot de sécurité, fixations se trouvant à l'aplomb de la boîte de commande électrique du moteur.

Le socle du col de cygne est un peu large et devra être meulé.

La boîte de commande comporte :

  • un interrupteur général faisant office de coupe circuit d'urgence
  • un poussoir de mise en route du moteur
  • un poussoir de coupure du moteur
  • un inverseur pour le sens de rotation de la broche

L'éclairage est naturellement raccordé à l'interrupteur général, et non à celui de mise en rotation du moteur.

Au pasage, la qualité du câblage électrique de ce tour chinois est vraiment excellente : borniers à vis et cosses serties sur les fils. Idéal pour y effectuer des modifications.

Si le laiton est pénible à percer, il est facile à meuler...
L'éclairage est satisfaisant, et ici les 50 watts sont les bienvenus.

Le prix de revient est d'environ 15 à 20 € par machine. Efficace, bon marché, mais pas tout à fait aussi robuste et pratique de que des lampes spéciales, même si les ampoules sont identiques. Mais il s'agit de bidouille, pas de machines de production.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013