cambouis.com

Bloc-notes - 11 décembre 2005

Un véritable pensum : nettoyage de détail du bloc moteur VM en vue de sa reconstruction.

...et en particulier des portées des chemises. Il est essentiel que ces surfaces soient d'une propreté absolue.

En haut, au niveau des épaulements, on trouve les résidus du produit de scellement. Au niveau des embases, ce sont les résidus de la graisse de montage qui forment une sorte de vernis très pénible à éliminer en raison de l'accessibilité réduite. Un bloc moteur de type tunnel est très rigide et solide, mais sa maintenance est plus difficile.

Il faut absolument éliminer toutes les impuretés, dépôts, vernis, etc. afin d'assurer une parfaite étanchéité entre bloc et chemises. Brosse sur fraiseuse à main. Finition au papier de verre grain 400, aussi bien en haut qu'en bas.
C'est propre. Il aura fallu environ trois heures de nettoyage. Toutes les surfaces sont impeccables, logements de chemises, de paliers, etc. Jusqu'aux chambres à eau qui sont brossées manuellement.

Mesure des cales d'origine. Leur mesure n'est pas si évidente. En effet, elles sont très légèrement déformés au montage, et il faut choisir avec soin les points de mesure sur leur largeur.

Ce pied à coulisse donne les mêmes résultats que le palmer tout en étant plus pratique à utiliser.

Résultat des mesures. Malgré tout, le calage sera recalculé, puis les cales seront remplacées.
Le moteur sera ainsi emballé entre les différentes opérations de remontage.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013