cambouis.com

Bloc-notes - 3 février 2006

Remplacement des coussinets des paliers principaux et repose du vilebrequin.

Le vilebrequin, les porte paliers centraux, et les coussinets neufs.

Les porte paliers avaient été dûment repérés lors de leur dépose.

La lubrification : l'huile arrive depuis la "pipe d'huile" vers un orifice du porte palier.

Cette huile :

  • lubrifie les coussinets
  • alimente un gicleur dont le rôle est d'asperger le piston (refroidissement)

Coussinet absent, on voit l'arrivée d'huile et le clapet à bille du gicleur. Un chambrage permet à l'huile d'aller vers le gicleur. Une fois le coussinet en place, ce chambrage devient une canalisation...

Coussinets en place. Ces coussinets sont identiques et présentent donc chacun un orifice. Celui de l'un ne sert à rien, tandis que celui de l'autre lubrifie le palier.

Une fois le coussinet en place, le gicleur est testé : il doit s'ouvrir à 2 bars. Il suffit d'envoyer de l'air comprimé d'une main par l'entrée d'huile, tandis que l'autre bouche le passage de lubrification du palier. En jouant sur le détendeur, on doit constater que l'air passe vers 2 bars.

Les porte paliers sont mis en place après avoir été huilés. Pour parfaire la lubrification, toujours critique lors de la remise en route d'un moteur, de l'huile est envoyée par le passage tout en faisant tourner le porte palier pour la répartir.
Les porte paliers sont replacés sur le vilebrequin, puis serrés à 42 Nm.
Le pignon est enrobé de ruban adhésif pour protéger le palier avant lors de la mise en place du vilebrequin dans le bloc.

Les porte paliers et leurs logements sont huilés, puis le vilebrequin est progressivement avancé dans le tunnel. Il faut un peu aider les porte paliers avec le bout des doigts.

La mise en place est facile, douce et progressive. On peut supposer que la dilatation de l'aluminium bloque les porte paliers une fois le moteur en température.

Protection supplémentaire du palier : en fait, il y a peu de risques de le heurter.

Terminé.

Tant que le palier arrière n'est pas en place avec son système de calage du vilebrequin, il faut faire attention au sens dans lequel on fait pivoter le moteur : la face avant du bloc devra toujours rester orientée vers le bas sous peine de voir le vilebrequin bouger.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013