cambouis.com

Bloc-notes - 19 février 2006

Serrage des bielles. Assemblage des culasses. Modification des collecteurs d'admission et de refroidissement.

Les culasses neuves sont équipées des soupapes complètes, de tous les goujons, mais pas des pions des axes de culbuteurs. Ces pions assurent à la fois l'immobilisation et l'alimentation en huile de la distribution. Un oubli pourrait faire des dégâts.

Il faut frapper (avec un jet), ou une presse pour le placer.

Le passage d'un foret de 7 mm dans les passages de vis du collecteur de liquide de refroidissement permet un nettoyage efficace de la corrosion galvanique et autres saletés.
La prise de mesure de la pression de suralimentation, obturateur en place. Le filetage semble être du M12 au pas de 150 conique.
Taraudage de l'emplacement situé à l'autre extrémité du collecteur d'admission. BSP cylindrique 1/4".
Taraudage de l'emplacement présent sur le dessus du collecteur de liquide de refroidissement.
Les culasses sont assemblées sur l'établi. Les différents collecteurs sont mis en place avec leurs joints, puis serrés modérément. De cette façon, les culasses se disposent parallèlement les une aux autres, et il n'y a plus qu'à les poser ensemble sur le bloc moteur. Ceci permet également un stockage sûr : protection et pièces réunies sans risque de perte ou d'oubli.
Les nouvelles vis des chapeaux sont estampillés Detroit Diesel, et non plus VM...

Serrage des chapeaux de bielle. 81 Nm.

Toute vis, tout écrou, est marqué après serrage afin d'éviter les oublis. C'est plus sûr (de pomme de terre).

Cette clé dynamométrique a des graduations fantaisistes, et doit être réglée au peson à chaque utilisation. Elle est très bon marché, robuste, et moyennant cet inconvénient mineur, s'avère être un bon achat si on dispose d'un dynamomètre 0-100 Kg (pas très courant tout de même).

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013