cambouis.com

Bloc-notes - 24 avril 2006

Passage de la climatisation à travers le tablier et repose de l'évaporateur.

La découpe de l'ouverture à travers le tablier permettant le passage du raccord de climatisation est des plus simples. En effet, le bloc chauffage / climatisation est muni d'un joint qui laisse une trace sur le tablier un peu poussiéreux lorsqu'il est serré sur ses fixations. Il ne reste qu'à en suivre les contours intérieurs. Naturellement, pour tous les essais de positionnement, l'évaporateur avait été démonté.
 

La réinstallation d'une climatisation n'est pas à l'ordre du jour tant que le radiateur de refroidissement du moteur restera d'origine. Les essais réalisés condenseur en place avait prouvé l'effet négatif de ce dernier.

Il faut obturer le raccord qui passe à travers le tablier, dans l'attente d'une éventuelle, mais peu probable, amélioration des la capacité de refroidissement du moteur..

Deux bouchons de caoutchouc sont réalisés en enroulant sur elles mêmes des lanières découpées dans une chambre à air. Elles dépassent un peu de façon à les comprimer ensuite, et assurer ainsi une parfaite étanchéité. Si l'évaporateur doit un jour être remis en fonction, il est impératif qu'il soit exempt de saletés. L'humidité est un autre problème que savent gérer les professionnels (il est resté ouvert, comme le condeseur, depuis longtemps mais avec ses raccords protégés de la poussière seulement.
La plaquette de fermeture, réalisée dans de l'acier de 6 mm..
L'entourage en caoutchouc est ensuite remis en place. Il faudra le coller légèrement sur sa périphérie : les canalisations n'étant pas raccordées, il risquerait de tomber.

Il ne reste plus qu'à replacer l'évaporateur dans son logement.

En son absence, le système de chauffage ne peut pas fonctionner correctement car il assure également l'étanchéité du circuit sur un côté droit du bloc de ventilation.

Toutes ces opérations de montage, démontage, pose et dépose, sont considérablement plus simples que sur les versions plus anciennes.

Évaporateur en place. On distingue le détendeur et le système de détection de givre.
Deux demi coquilles vissées et agrafées viennent fermer le système.

Les marques qu'avait laissé le joint sur le tablier ont permis une découpe absolument parfaite.

Tout a été déposé à l'avant de l'habitacle pour traitement de quelques points de corrosion mineurs, et peinture des zones modifiées. Ensuite, tout le bazar (planche de bord, cubby box, sièges, pare brise, moteur, boîtes, etc.) pourra être remis en place.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013