cambouis.com

Bloc-notes - 14 mai 2006

Faisceaux d'éclairage et de signalisation avant.

Pour l'éclairage et la signalisation, des épissures seront réalisées pour chaque fil. Plutôt que d'utiliser des raccords bout à bout classiques, j'ai préféré utiliser la soudure à l'étain : c'est fiable et solide, à condition de le faire dans une zone où le faisceau ne sera soumis à aucune flexion. Ca prend beaucoup moins de place et n'épaissit pas le faisceau à condition de répartir les épissures sur une certaine longueur.

A ne pas faire dans une zone où le faisceau est susceptible de bouger : risque de cassure en limite de soudure !

Méthode personnelle :

Les fils à raccorder sont dénudés, puis les brins sont enchevêtrés les uns dans les autres (ils se "croisent les doigts"). Pour les maintenir ainsi assemblés, un brin de cuivre est enroulé serré autour. C'est plus facile et rapide à faire qu'à écrire !

 

Ensuite, la soudure est appliquée.
Et enfin une section de gaine thermo rétractable vient recouvrir le tout.
Éclairage et signalisation sont terminés. Il ne reste plus qu'à les replacer dans leurs gaines annelées. Les gaines annelées pour automobile ont l'avantage d'être fendues sur toute leur longueur.
Ici, une épissure faite par soudure électrique ("par points"). On trouve également des épissures par soudure à l'étain, ou par sertissage sur les faisceaux montés en usine.
Les cosses de masse bénéficient également de l'étain.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013