cambouis.com

Bloc-notes - 2 juin 2006

Ouverture d'un Terratrip 303+ pour voir (avec une idée derrière la tête).

Ouverture du terratrip 303+ pour voir ce qu'il a dans le ventre, et quelles bidouilles pourraient être effectuées.

Un Terratrip 303+, avec son afficheur secondaire.

Au dos, le connecteur.

Détail amusant : l'adresse mail Compuserve avec ses chiffres caractéristiques. Ça nous ramène une bonne douzaine d'années en arrière !

Identification claire des broches du connecteur. Plus utile que ce que l'on peut lire dans le manuel !
Après retrait des quatre vis, dont une sous la "capsule de garantie", il s'ouvre comme un livre. Ça sent l'artisanat à plein nez. Soudures baveuses, avec autour des traces de décapant : tout est assemblé à la main, le soir à la veillée. Les "usinages" du boîtier autour des interrupteurs permettaient d'ailleurs de s'en douter.
Le circuit d'affichage avec son contrôleur.
L'afficheur à cristaux liquides, avec de part et d'autre les modules d'éclairage.

Quatre vis retiennent la platine principale.

Le but de l'opération est d'avoir une idée de la conception.

Le grand circuit intégré au centre est un microcontrôleur 8 bits Intel P8049. C'est le coeur du système.

Le composant rond et blanc est un buzzer. A sa gauche se trouve un 7405, qui est un régulateur intégré 5 volts.

A droite, un autre gros circuit : une PROM 27C256 qui contient probablement le microcode.

Il y a quelques circuits intégrés annexes :

  • 74HC373 : D-latch ; sert peut être au comptage des impulsions issues des sondes ???
  • 74HC04 : inverseur (sans intérêt)
  • LM393 : c'est l'horloge
  • 93C06 : EEPROM série 256 bits; c'est la mémoire qui doit stocker en particulier les valeurs d'étalonnage.
  • LM339 : comparateurs ; c'est lui qui doit recevoir les signaux des sondes et gérer les seuils de déclenchement.

Le but de ce démontage était double :

Longentemps sans bidouiller d'électronique, mais pas trop dépaysé. Je viens de me remettre à acheter Elektor, après 20 ans sans en ouvrir un.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013