cambouis.com

Bloc-notes - 13 juin 2006

Première expérience d'électrozingage.

Le système est mis en route. Immédiatement, des bulles se forment, ainsi que des cristaux chevelus. La croissance de ces cristaux est très rapide, et prédomine aux angles (effet de pointe).

Le bain a été préparé, en suivant les conseils trouvés sur les sites visités la veille, selon la formule suivante :

  • 0.25 litre de la solution de chlorure de zinc obtenue avec l'acide chlorhydrique à 30 % du commerce
  • 4.75 litres d'eau déminéralisée
  • 10 cc d'acide chlorhydrique pour acidifier la solution

Ceci donne 5 litres d'électrolyte prêt à être utilisé.

La température ambiante est assez élevée aujourd'hui. 30 °C dans l'atelier ?

Limitation et mesure du courant :

Résistance de 0.39 ohm en série avec la cathode.

Chute de tension : 1.7 V.

Le courant s'établit donc à I = U / R = 1.7 / 0.39 = 4.4 A.

La source est le + 5 volts de l'alimentation de PC.

Ce courant est trop élevé !

 

Au bout de 10 mn, la pièce est sortie du bain, pour voir.

On voit bien les cristaux et la surface granuleuse. la plupart ont été éliminés au fur et à mesure en agitant l'échantillon.

Cristaux au fond du bac.
La résistance est remplacée par une autre de 1.5 ohm.

I = 3.44 / 1.47 = 2.34 A.

C'est nettement plus raisonnable...

Après une heure, l'échantillon est sorti du bain. On remarque immédiatement les cristaux aux arrêtes et l'aspect granuleux.

Ce morceau d'acier avait été préparé à l'arrache : polissage sommaire avec un disque ondulé monté sur la disqueuse. En y regardant de plus près, on constate que les "grains" sont orientés selon le passage de l'abrasif. La granulosité me semble donc être liée à l'état de surface : micro effets de pointe avec dépôt de zinc préférentiellement sur les aspérités. De plus, le courant était à la limite du courant maximum conseillé par les sites consultés (voire même au delà).

Après brossage au touret, on obtient une surface brillante. La couche est épaisse, résistante, mais bien trop irrégulière pour traiter de cette façon une pièce usinée : il y a fort à parier que toutes les stries d'usinage provoquent d'immondes tas de zinc à la surface.

Vue agrandie au maximum. Pas beau... C'est même pire que le pire des zingages d'objets chinois vendus à vil prix.

Un polissage soigneux de la pièce à traiter améliorerait certainement l'aspect de la couche de zinc. Electropolissage peut-être ? Mais comment faire ?

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013