cambouis.com

Bloc-notes - 26 juin 2006

Dépose du frein à main. Repose du réservoir d'air. Faisceaux transmission et alternateur terminés.

Il est plus facile de déposer un frein à main lorsque le transfert est en place...

Il est déposé pour :

  • sa maintenance
  • accéder plus facilement au capteur de température du transfert
Après desserrage de l'écrou central (clé à chocs), et dépose du tambour, on accède aux mâchoires. La platine est fixée au transfert par quatre vis.
Il faut d'abord déconnecter la biellette de renvoi. L'opération est facile car j'avais pris la précaution, il y a quelques années, de remplacer les goupilles fendues par des bêta (les goupilles pour étriers de frein conviennent parfaitement).
Tambour et platine sont par terre.
La commande actionnée par la biellette et la tige.
Le système de réglage de la garde actionné par le carré situé sur l'autre face.

En haut du carter, on voit la sonde de température. Il est très difficile de reposer le connecteur frein à main en place. Et comme le faisceau est à refaire, il sera plus simple de travailler ainsi.

Ce capteur surveille la température du transfert, ou plus exactement de son carter arrière, dans la zone la moins bien refroidie. Ce n'est pas directement la température de l'huile qui est prise en compte : elle ne passe pas par là.

Le contact s'établit à 145 °C, et se rouvre à 130 °C.

Détail de la fixation du tambour et de l'accouplement à l'arbre de transmission arrière. Vue intérieure du tambour.

Une bride cannelée est fixée à l'arbre de sortie arrière par le gros écrou vu plus haut.

Les quatre vis qui accouplent cette bride et le tambour à celle de l'arbre de transmission sont calées :

  • en rotation grâce à un de leurs pans accolé à la partie centrale de la bride
  • en translation grâce au circlip

Deux petites vis à tête fraisée tiennent tambour et bride pour faciliter la pose de l'ensemble. On en voit les parties filetées qui dépassent.

Repose de la cuve d'air comprimé. C'est une cuve récupérée sur un Range Rover LSE.

9.5 litres d'air à 10 bars. La sortie de l'air se fait vers l'arrière (à droite sur la photo).

Le bidule vert à droite est le pressostat du LSE (10 bars pour la mise en marche du compresseur, 8 bars pour l'arrêt).

Modification du faisceau de transmission du TurboD. Le trajet est un peu différent, et il est donc raccourci (et légèrement simplifié au passage).

Sur le 300 tdi, on remarque ce strap sur le connecteur. Il est nécessaire aux véhicules sans alarme antivol.

Les connecteurs visibles ci-contre n'ont pas tout leur câblage : les fils ont été coupés au fur et à mesure de la réalisation des nouvelles connections 300 tdi -> transmission TurboD.

TurboD -> 300 tdi

  • vitesse : G -> GY (+)
  • vitesse : Y -> BR (signal)
  • t°C transfert : BP -> BLG (signal)
  • t°C transfert : B -> B (masse)
  • M.Ar. : G -> GY (+)
  • M.Ar. : GN -> GN (signal)
  • BO et BY strapés (alarme)
Première connection le strap est replacé. Sinon, démarrage impossible !
Le nouveau faisceau de l'alternateur est terminé. Il est désormais relié à la batterie via un fusible 100 ampères, au niveau du boîtier (origine 300 tdi) qui a été ajouté dans le compartiment moteur.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013