cambouis.com

Bloc-notes - 4 juillet 2006

Aménagement du vide poche central de la planche de bord.

Pour fixer quelque chose au centre de la planche de bord (en plastique), il faut une contre plaque. Un fer plat de 25 mm de large et 3 d'épaisseur est percé d'une série de trous (5 mm). Un trou est percé au milieu du vide poche central. Le plat y est boulonné et sert ainsi de gabarit de perçage (5 mm).
Taraudage à M6 pour certains trous de la contre plaque. Les trous correspondants sont passés à 7 mm au fond du vide poche.
La contre plaque est rivetée de l'autre côté (rivets à tête large). Le revêtement mou laisse les rivets s'enfoncer un peu, ce qui fait que rien ne dépasse.
Le tapis qui vient normalement se placer au fond du vide poche peut masquer complètement ces trous et rivets.
La place occupée au dessus de l'autoradio est faible. On dispose tout au plus de 15 mm.

On dispose ainsi, en cas de besoin, d'un total de 6 fixations boulonnées. Les espaces encore libres sur les côtés sont difficilement exploitables : en dessous se trouvent les conduits de ventilation.

Ceci n'est en fin de compte pas très satisfaisant : certes, il est possible de fixer solidement ce que l'on veut, mais le problème des connexions électriques souhaitées n'est pas résolu :

  • prise DIN 5 broches pour l'affichage secondaire du Terratrip, donc à proximité immédiate du tableau de bord. Cet afficheur sera ventousé au pare brise au dessus et à droite du tableau de bord, dans le champ visuel.
  • prise 12 V pour l'éventuel mais improbable accessoire genre GPS avec cartographie routière

 

Donc, dans le but d'éviter tout fil volant, démontage plus approfondi de la planche de bord...

Dépose :

  • des interrupteurs poussoirs à gauche (il suffit de tirer dessus). Une vis à retirer au fond du logement
  • des boutons et de la façade des commandes de ventilation et chauffage. Il y a quatre vis à retirer au quatre angles
  • la montre et l'interrupteur de feu de détresse. La façade est pénible à sortir. Une vis au fond du logement
  • cendrier et tiroir. Le retrait de deux vis de chaque côté permet alors la dépose du porte gobelets, et la désolidarisation du bas de la façade
Il reste encore deux vis mal placées en haut du compartiment de l'autoradio.
Un embout de vissage sur une clé série "radio" permet d'y accéder. Inutile de les déposer, il suffit de les desserrer sur un ou deux tours : les pattes sont en U.
La façade est enfin déposée.

Une fois le bloc de commande de ventilation et chauffage déconnecté et déposé, l'accès relativement dégagé permettra de travailler dans de bien meilleures conditions.

Les deux blocs rectangulaires, au fond, à droite et à gauche, sont les conduits de chauffage. Ce sont les seuls endroits sous lesquels le dégagement est suffisant pour installer des prises... ce ne sera pas très facile.

Et le caoutchouc baigne toujours dans l'huile... (pas envie de m'en coller plein les doigts en ce moment).

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013