cambouis.com

Bloc-notes - 24 août 2006

Exercice de fraisage : réalisation d'un écrou en T.

Un tronçon d'acier carré est coupé, puis fraisé en cube. A condition d'y aller doucement, ça se passe bien. (fraise de 10, celle de 20 "envoyant" beaucoup trop pour cette petite fraiseuse)

Un cube presque parfait.

Il serait bien plus efficace, précis et rapide de le réaliser au tour avec un mandrin à 4 mors indépendants. mais cet accessoire n'a toujours pas été commandé... Et puis ce serait dommage de ne pas essayer la fraiseuse.

Création des épaulements.
La pièce brute. Elle est trop épaisse pour passer dans les rainures en T de la perceuse à colonne.

Pour éliminer du métal, test d'une technique de fixation d'une pièce de section carrée dans un mandrin à trois mors : une section de tube, fendue.

Le centrage se fait avec une assez bonne précision.

Pointage du centre.
Perçage.
La matière en trop est éliminée (dressage).

Puis la pièce est retournée. Pour faciliter et vérifier le centrage, le foret sert de centreur.

Cette technique de fixation par bague n'est certainement pas la meilleure méthode pour travailler en reprise...

La matière en trop est éliminée. Les traces d'usinage apparaissent bien centrées par rapport aux épaulements, preuve du bon positionnement.
Cette fois, c'est bon.
Il ne reste qu'à tarauder (M10).
L'écrou en T, terminé.

Pourquoi faire ? Pour utiliser ce kit de bridage en M10. Les écrous en T fournis (M10 x 12 x 18) sont parfaits pour la table de fraisage, pour un plateau rainuré (tournage), mais pas pour le plateau de la perceuse.

Certes, il serait plus facile d'aller dans le magasin de fournitures industrielles le plus proche, et d'y acheter des "T-nuts" en M10 x 14 x 22, mais où serait le plaisir ? De plus, pour la perceuse à colonne, il n'y a aucun besoin d'acier haute résistance, métal dans lequel ils sont réalisés. Le métal brut de récupération ne manque pas, et une machine outil est à disposition...

Exemple d'utilisation pour bloquer une pièce impossible à faire tenir dans l'étau de perçage : un écrou en T, un goujon, un écrou épaulé, une bride plate et une cale à crans. Cette photo n'est pas un très bon exemple : il faudrait une bride plus longue, et la placer un cran plus haut. Ceci est juste une mise en situation, pas une utilisation réelle !

La méthode utilisée ici est totalement inefficace. Il aura fallu deux heures pour produire un exemplaire de cette merveille de technologie. Une autre "gamme d'usinage", utilisant au maximum le tour, et au minimum la fraiseuse, sera essayée. Il est en effet bien plus rapide de tourner que de fraiser.

On peut supposer que dans l'industrie, la fabrication est très différente. Peut être :

S'il ne dispose pas d'une scie à ruban précise, c'est impossible pour l'amateur.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013