cambouis.com

Bloc-notes - 9 juillet 2007

Alignement radiateurs / calandre.

Au niveau de l'intercooler, seuls 13 des faisceaux verticaux sur les 16 qu'il comporte sont exposés au flux d'air. Trois sont totalement occultés, et ne sont pas traversés. Il se trouve qu'en plus ils sont directement en regard de l'entrée, là où arrivent le plus facilement l'air en provenance tu turbocompresseur. C'est en quelque sorte un court-circuit thermique. De plus, l'évidement destiné aux canalisations du condenseur est inutile, et constitue un court circuit entre zone à haute pression située en avant du radiateur, et compartiment moteur.

Le joint est placé à cheval sur une cornière biaise (flèche rouge) fixée à la caisse par quatre rivets.

Les flèches blanches montrent les traces laissées par le joint sur les joue haute et basse de l'intercooler.

Le joint doit être décalé d'environ 30 mm pour libérer ces trois faisceaux.

Côté radiateur de LDR, le joint est au milieu de la joue, et laisse quelques passages. La situation est moins gênante que côté intercooler, mais plus facile à corriger : suppression d'un volume mort.

Vue de dessus, côté intercooler :

  • la flèche rouge montre la position actuelle du joint (absent sur la photo).
  • la flèche verte indique où il devrait se trouver

Les joues de l'intercooler étant situées en haut et en bas, le premier faisceau est très proche du cadre des radiateurs.

Vue de dessus, côté radiateur de LDR : position originale du joint (flèche rouge), et position souhaitée (flèche verte).
Les flèches montrent la large échancrure destinée au passage des canalisations du condenseur. Elle constitue un court circuit nuisible.

Côté intercooler, la cornière d'origine est remplacée par une nouvelle, sans échancrure. Elle est taillée en biais puisque le radiateur est légèrement incliné, tout comme le moteur.

(il reste à peindre la cornière avant de la fixer par 4 rivets)

Le joint repose maintenant sur le bord du cadre des radiateurs, laissant ainsi l'air passer autour de 3 faisceaux supplémentaires, qui plus est ceux qui sont directement en regard de l'entrée.

On passe ainsi de 13 à 16 faisceaux (soit la totalité) échangeant de la chaleur avec le flux d'air, soit plus de 20 % d'amélioration pour le prix d'un morceau de cornière et de quatre rivets !

Le trait rouge indique où venait vaguement s'appuyer le joint avec le montage d'origine. On distingue nettement la trace laissée par le joint sur la joue du haut. 3 faisceaux de gagnés, et il n'y a plus aucun court-circuit.

Côté radiateur de LDR, la cornière d'origine est simplement décalée de 10 mm vers l'intérieur, et assure désormais une étanchéité correcte.

Le joint du bas était mal aligné lui aussi, et, d'origine, un bon centimètre trop haut par rapport au bas des radiateurs de LDR et d'huile.

La situation avait été corrigée lors du body lift et du réalignement des joints haut et bas. Restait à s'occuper - enfin - de l'alignement des joints verticaux. C'est chose faite.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013