cambouis.com

Bloc-notes - 2 août 2007

Carrosserie côté gauche.

Le coin d'aile AR gauche est un peu abîmé.

Et il comporte des perçages. Sans doute d'anciennes fixations de grilles de feux.

Ils seront rebouchés au laiton (brasure).

Débosselage sommaire, pour voir.
Début du travail sur les ailes gauches. A deux cette fois.
Débute du deuxième passage.
 
Les quatre ailes et l'auvent sont prêts pour s'attaquer aux finitions.
La tôle en excès sur les nervures des ailes gauches est éliminée : meule puis disque lamellé, puis lime douce. La plupart des irrégularités dues au martellage sont éliminées à la ponceuse orbitale : grain 80 puis 120.
Les ailes gauches sont mises en place afin de bénéficier de l'éclairage et du maintien en position. Il y a de chaque côté 3 tubes fluo de 120 cm dont les reflets permettent de bien juger des défauts, déformations, etc., et ne pardonnent rien.
 

Les bords devront être légèrement mastiqués après les ultimes retouches par martelage...

Il y a déjà pas mal de mastic sous la peinture des ailes avant, un peu moins à l'arrière. Il faut expérer qu'il n'y aura aucune incompatibilité.

Le Debrasel convient en principe pour tous travaux : acier, aluminium, et galavanisé.

Porte conducteur : un choc sur la baguette a enfoncé la tôle.
Le débosselage de cette zone est difficile car le cadre de porte comporte un renfort juste à ce niveau.
Ici également la tôle est enfoncée. Même problème.

Après un débosselage sommaire, la baguette est déposée. Plus pratique : une spatule et un marteau. En fait, ça vient facilement ; la couche d'adhésif est épaisse et se découpe presque sans effort.

 

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013