cambouis.com

Bloc-notes - 6 février 2009

Démontage du harnais (poulie synchrone, pignon inverseur, "bull gear").

Le carter du harnais, vu de dessus. Le crabot visible juste à côté de la poulie est engagé quand la poulie de l'étage au dessus est abaissée. Il y a alors prise directe. Sinon, le mouvement est transmis et réduit une première fois par la poulie synchrone. Un levier sert à engager un pignon réducteur qui inverse également le sens du mouvement.

En grande vitesse (prise directe), le levier doit être placé sur la position neutre.

Vue de dessous. L'axe du "bull gear" comporte une vis sans fin à trois filets qui sert à transmettre le mouvement à la descente automatique de broche.
Le levier de commande.
 
Dépose de la poulie synchrone à la clé à chocs. La poulie, en aluminium, a un peu de jeu radial sur l'axe. Il faudra réaliser un moyeu en acier pour corriger cela.

Dépose du couvercle. Apparaissent alors :

  • le petit pignon baladeur qui vient s'engrener avec le bull gear et inverser le sens de rotation (la poulie synchrone fait tourner son axe cannelé)
  • le bull gear. Il est toujours lié à l'arbre cannelé de la broche, et tourne donc toujours à la même vitesse. Naturellement, en grande vitesse (prise directe), le petit pignon doit être au neutre ! Le bull gear joue aussi le rôle de volant d'inertie.
Position harnais : le petit pignon est en prise sur le bull gear. La fourchette est commandée par le levier sur le côté (absent sur la photo)
Position neutre.

Vue de dessous. Les roulements semblent être en bon état. Cependant, comme tout est démonté, il serait dommage de ne pas les remplacer par des neufs, étanches.

Sur le dessus, une bague en bronze.

Dépose du bull gear et de ses roulements.

Une rondelle frein et un écrou à créneaux.

L'axe du bull gear est monté glissant dans les bagues des roulements...
Pour sortir les roulements, un circlip qui était collé dans son logement par de la graisse séchée.

Impossible de déposer les roulements sans les endommager. Rien n'est prévu pour leur démontage.

Donc, massette et cylindre d'aluminium.
Il s'agit d'une paire de 6208.

Dépose du petit pignon inverseur.

4 trous :

  • un gros pour chasser l'axe de la fourchette de sélection
  • un pour petit évacuer l'huile en trop (la tête de fraisage est normalement lubrifiée à huile perdue)
  • autour du petit, deux autres pour chasser le roulement inférieur de l'arbre du pignon inverseur
Dépose de l'axe de la fourchette.
La fourchette sur son axe.
Dépose de l'arbre du pignon inverseur. Le démontage est non destructif : il suffit de taper (doucement) dans chacun des deux trous, en alternant. Ce sont les bagues extérieures qui sont poussées.

Pignon inverseur et son arbre.

Roulements en bon état, mais ils seront remplacés par des neufs, étanches.

Discussion sur usinages.com : Arrivée de mon Induma à tourelle / page 13

 

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013