cambouis.com

Bloc-notes - 31 mai 2009

Armoire électrique - suite.

En fait, la copie a été revue. L'idée de monter un troisième variateur pour un moteur de Z a été abandonnée : pas beaucoup de place disponible...

A la place, 4 fusibles comme à l'origine (ce sont ceux qui étaient dans l'armoire livrée avec la machine). Protection de l'alimentation 24V, de la pompe, du variateur d'avance X (le petit OMRON de 250W), et du variateur de la broche. Une sortie secteur auxiliaire est câblée : elle prélevée au contacteur de l'avance du X, et gérée par le Préventa. Il y aura un bloc de prise permettant de raccorder des accessoires : visu, avance X, avance Z, etc. en fonction des évolutions futures.

Tout est câblé "de tête", mais les fils sont tous identifiés par des numéros. Dessiner le schéma sera indispensable pour ne pas se perdre en cas de modification ou réparation.

La liaison armoire -> boîtier de commande nécessite du câble 28 conducteurs + terre ! Le bornier des signaux de commandes est à deux étages (Legrand).

Le coffret choisi pour les commandes est une grosse boîte de dérivation Legrand. Elle est étanche (joint). Les verrues seront supprimées, et des plaques d'alu viendront sur les 4 côtés.


Il restera juste des perçages à faire pour les presse étoupes.

 

Pour la disposition des commandes, le plus pratique est de les modéliser et de voir le résultat.

Ce n'est pas encore absolument définitif, mais ce n'en est pas loin.



Deux afficheurs numériques. Le premier pour le tachymètre de broche. Le deuxième récupérera le signal analogique fourni par le variateur de l'avance X, et affichera la vitesse directement en mm/mn sur un voltmètre. Comme il y a deux gammes de vitesses sur la boîte, il faut prévoir deux gammes de mesure ( x 1, et x 0.2 ). Un commutateur ne sera sans doute pas monté sur le pupitre. Un truc automatique avec un contact sur le levier du harnais serait plus élégant. Ensuite, il suffit de laisser le levier de la boîte Norton toujours sur la même position.

Le tout est fait pour avoir l'encombrement d'une feuille A4.

Ca permet de tester sur la boîte et de vérifier que ça passe. Là il va falloir resserrer un peu car les contacts des boutons dépassent trop à l'intérieur par rapport au joint.

Pour agrémenter le tout, des feuilles A4 autocollantes sensées résister à à peu près tout. Ca fera la façade, et, découpé en cercle, on peut en mettre sur les boutons. J'ai fait ça sur des boutons protégés par capuchon silicone, et ça va impec depuis 1 an 1/2.

Pour les verrines des voyants, on peut imprimer sur du transparent pour rétroprojecteur, et le glisser à l'intérieur. pas encore testé, mais ça devrait être OK.
Tests grandeur nature. Deux détails à revoir ou revus.

Nécessité de placer un voyant de marche pour la pompe : elle ne fait aucun bruit, et si le robinet est fermé, impossible de savoir si elle tourne.

Commande 3 fils sur l'Altivar : très c*n car il est impossible d'avoir un voyant allumé en cas d'inversion du sens de rotation de la broche. Donc modification en commande 2 fils avec relais 1RT en automaintien indispensable.
Pour commander le varieteur de l'avance longitudinale avec du 24V externe, quelques paramétrages sont nécessaires.
© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 18 juillet 2013