cambouis.com

Corrosion des encadrements de fenêtres AR sur RR Classic

La caisse du Range Rover Classic a tendance à se corroder en certains endroits, et en particulier sous les encadrements des fenêtres arrières sur les modèles deux portes.

La solution présentée ici n'est pas une restauration, mais une réparation de fortune qui permettra de différer un vrai travail de carrosserie.

Sommaire

Le problème

En ce qui concerne les ouvertures de fenêtres, la corrosion est surtout d'origine galvanique. A ce niveau, les encadrements de fenêtre sont en aluminium, la caisse en acier, l'aile en Birmabright, et les cornières d'assemblage des profilés de la fenêtre en acier (belle salade !).

Land Rover n'assure pas d'étanchéité au montage entre la caisse et l'aile AR, ce qui a pour conséquence une remontée d'eau qui s'accumule sous le joint caoutchouc de l'encadrement de fenêtre. Le phénomène va jusqu'à la perforation de l'arête extérieure du profilé. L'encadrement en alu souffre aussi : la poudre blanche d'alumine est présente partout. Pour lui, pas grand chose à faire s'il est trop abîmé... Par contre, il est possible de réparer facilement et à moindres frais la caisse, en attendant une vraie réparation par remplacement de la partie inférieure du support de fenêtre (pas simple du tout).

Le phénomène est facile à détecter : le joint situé sous la fenêtre est alors soulevé par endroits.

Une réparation de fortune

La première chose à faire est de déposer les fenêtres, puis les ailes.

Pour faire une réparation de fortune, il suffit d'utiliser une cornière en acier plié de 1mm d'épaisseur en 20x20, et de la riveter à l'intérieur la caisse. On aura pris soin auparavant de placer entre caisse et cornière une bonne couche de mastic silicone.

Les cornières sont préparées : coupées à la bonne longueur puis percées en regard des fixations d'ailes (là où passent les vis à tôle) et de fenêtre (là où passent les vis hexa M6).

Des rivets sont ensuite disposés :

A l'extérieur, les trous sont rebouchés au mastic polyester, celui-ci s'appuyant sur la cornière située à l'intérieur.

Enfin, passer une couche de peinture (de la glycérophtalique satinée con,vient très bien

Au remontage de l'aile, placer entre elle et la caisse une couche généreuse de mastic d'étanchéité pour pare brise (bitume, pas silicone). Faire de même entre le joint du bas de fenêtre et la caisse, de façon à combler tous les interstices et éviter toute infiltration d'eau.

Bien sûr, une telle réparation n'est pas satisfaisante. Il faudrait découper la tôle autour des zones corrodées, puis souder des "rustines". Ceci n'est pas à la portée de tout le monde, contrairement à la technique décrite ici. Mais rien n'empêche plus tard de refaire proprement une véritable restauration : il suffit de disposer d'un poste TIG ou MIG, et de savoir s'en servir.


Le renfort en place

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 17 juillet 2013
page ajoutée le 14 décembre 2003
dernière révision le 26 mars 2005