cambouis.com

Centrage du volant "à la ficelle"

Après une intervention sur la direction comme par exemple le réglage du parallélisme ou le remplacement des rotules, il y a de fortes chances que le volant ne soit plus parfaitement aligné lorsque le véhicule avance en ligne droite. La position du volant ne se règle pas, comme le croient les débutants, au niveau du volant lui même ni par la position de la colonne de direction.

Les opérations décrites ici exigent une parfaite connaissance du système de direction, et de sa maintenance. Cet article ne s'adresse pas à des débutants. En cas de doute quant à ses capacités, il est absolument vital, pour soi-même aussi bien que pour autrui, de s'adresser à un professionnel.

L'auteur décline toute responsabilité en cas d'accident qui surviendrait suite à l'utilisation des informations contenues dans cet article. SI VOUS DÉCIDEZ DE TIRER PARTI DE CES INFORMATIONS, VOUS LE FAITES EXCLUSIVEMENT SOUS VOTRE PROPRE RESPONSABILITÉ.

Sommaire

Généralités

Le centrage du volant se règle en jouant sur la longueur de la barre de direction. En effet, les différentes pièces composant la colonne de direction sont repérées, voire détrompées, et ne peuvent pas se décaler. En réalité, ce n'est pas la position du volant que l'on règle, mais la distance entre la bielle de commande au niveau du boîtier, et la corne de vache au niveau d'un des carters de pivots de fusée.

Il est important que le volant soit centré en ligne droite, car alors le boîtier de direction et la bielle pendante sont au neutre. Si la barre de direction est trop courte ou trop longue, on est obligé de tourner légèrement le volant dans un sens ou dans l'autre : la bielle pendante est alors décalée, et la direction n'est plus symétrique.

Ce réglage est facile, rapide, et précis en utilisant une simple ficelle. cependant, au moindre doute sur ses capacités, il est préférable de consulter un professionnel. En effet, si le parallélisme est incorrect, ou le train avant "déformé", il se peut que le centrage du volant soit problématique.

Pour plus de détails sur l'anatomie d'une barre de direction, voir l'article complémentaire Remplacement des rotules de direction.

Pour pouvoir être réglée, la barre et les rotules doivent avoir des filetages en bon état. En cas d'impossibilité de les faire tourner, il faudra la déposer, puis la désassembler afin de nettoyer les filetages. Voir également l'article Dégripper une barre ou des rotules de direction.

Le principe du réglage

Le réglage décrit ici n'est possible par cette méthode que sur les véhicules à transmission intégrale permanente. Il faut en effet que le train avant soit "ouvert". Dans le cas d'un modèle dont les deux roues avant sont enclenchables, le parallélisme est différent, et réglé comme sur une propulsion, c'est à dire "pincé". C'est le cas des Series. Cet article ne les concerne donc pas.

Le constructeur préconise un train avant légèrement ouvert :


Le train avant est réglé ouvert

Les valeurs d'ouverture peuvent varier en fonction du véhicule. Par exemple, pour le Range Rover Classic, le constructeur indique, de bord de jante à bord de jante :

1.2 mm <= A - B <= 2.44 mm

On va justement pouvoir se servir de se réglage ouvert pour ajuster le neutre !

Une ficelle fine est passée tout autour du véhicule, sur le flanc des pneus, à hauteur de leur diamètre horizontal. On évalue ensuite l'écart de la ficelle par rapport au flanc extérieur du pneu dans sa partie arrière lorsque le volant est centré. Si les roues sont également au neutre, alors l'écart ficelle - flanc doit être le même des deux côtés.

Il est important que les pneus avant soient en parfait état. Des flancs abîmés ou déformés ne permettent pas cette opération. Éviter d'utiliser pour cela des pneus ayant souffert des trottoirs, ou le train de pneus réchappés copieusement raclés dans les ornières ! Les roues avant doivent être décollées du sol (pont sur chandelles).


Principe du réglage à la ficelle

L'opération consiste, volant droit, à jouer sur la longueur de la barre de direction pour placer les roues de façon symétrique par rapport à l'axe du véhicule.

Mise en oeuvre

Une ficelle fine (genre ficelle à rôti) est accrochée à l'arrière du véhicule sur la boule d'attelage. Le point d'attache doit être aussi près que possible de l'axe des roues. On lui fait faire le tour du véhicule en passant sur les pneus. Elle est finalement accrochée à un sandow ou un élastique qui ferme le rectangle et assure une certaine tension.


La tension est assurée par un sandow

La ficelle est positionnée précisément à hauteur du centre de chacune des roues.


La ficelle passe par le centre des roues


On observe la distance ficelle - flanc

Le parallélisme doit être réglé correctement pour que cette opération puisse être menée à bien. Si le train avant est réglé fermé, il est impossible de régler le volant par cette méthode.

Le volant est placé en position neutre.

Il faut contrôler à chaque fois que le volant est toujours centré et corriger si nécessaire.

Une fois que l'on a obtenu la bonne position des roues, c'est à dire un écart flanc - ficelle identique des deux côtés, le volant étant centré, on peut resserrer les colliers autour de la barre de direction.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 17 juillet 2013
page ajoutée le 22 juin 2004
dernière révision le 27 mars 2005