cambouis.com

Démonter une rotule de direction

Comment séparer une rotule de direction d'une corne de vache, sans aucun effort, sans outillage spécifique, et en toute sécurité pour l'opérateur et la mécanique ? Réponse en un mouvement et trois images... Cette méthode est valable pour beaucoup d'emmanchements coniques.

Les opérations décrites ici exigent une parfaite connaissance du système de direction, et de sa maintenance. Cet article ne s'adresse pas à des débutants. En cas de doute quant à ses capacités, il est absolument vital, pour soi-même aussi bien que pour autrui, de s'adresser à un professionnel.

L'auteur décline toute responsabilité en cas d'accident qui surviendrait suite à l'utilisation des informations contenues dans cet article. SI VOUS DÉCIDEZ DE TIRER PARTI DE CES INFORMATIONS, VOUS LE FAITES EXCLUSIVEMENT SOUS VOTRE PROPRE RESPONSABILITÉ.

Sommaire

Le problème

Les rotules de direction sont montées avec un emmanchement conique. Leur séparation des cornes de vache n'est pas toujours facile, surtout si les écrous ont été trop serrés, et si l'oxydation a grippé les cônes.

Les techniques habituelles

Habituellement, on utilise un arrache rotule. Ce n'est pas la panacée. La preuve ci-dessous, un arrache rotule dont l'axe a explosé à la première utilisation (marque SAM).


Un arrache rotule qui n'a pas résisté à l'effort

Il convient de préciser que la rupture de l'axe est intervenue en tentant d'extraire une rotule :

Sur cet extracteur, l'axe est constitué de deux goupilles Mecanindus montées en compound, et sert de fusible si l'effort est excessif.

Une autre méthode qui marche bien : le cric. Au besoin, on peut donner de petits chocs pour faciliter la sortie du cône.


La technique du cric

La bonne méthode

Une petite masse est placée derrière la corne de vache, au contact de l'oeil de cette dernière.


Petite masse

Donner de petits coups secs mais légers sur la corne de vache, diamétralement opposés à la masse qui doit rester en contact avec la corne de vache. Le marteau utilisé est tout petit. La masse fait 3 Kg.


Petits coups secs et légers

Trois ou quatre coups de marteau plus tard, la rotule est dégagée.


Terminé

Les petits chocs ont pour conséquence d'ovaliser de façon infime et élastique (c'est à dire instantanément réversible) le cône femelle. C'est suffisant pour chasser la rotule. C'est ultra rapide : quelques secondes, moins de temps qu'il n'en faut pour placer un arrache rotule. C'est un truc qui m'a été donné par un professionnel.

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 17 juillet 2013
page ajoutée le 23 janvier 2005
dernière révision le 20 mars 2007