cambouis.com

Centreur d'embrayage pour le moteur VM

Remplacer un disque d'embrayage en le centrant au pifomètre peut occasionner quelques désagréments lors du réassemblage du moteur et de la boîte de vitesses. Un centreur est fortement conseillé

Le disque garni d'embrayage est plaqué contre le volant moteur par le mécanisme ("diaphragme"). Il doit donc être bien centré lors du boulonnage de ce dernier, sans quoi l'arbre d'entrée de la boîte de vitesses ne pourrait pas être enfilé à travers le disque. Une fois le mécanisme en place, il est impossible de modifier la position du disque.

Il existe différentes façons de centrer le disque d'embrayage :

Voici quelques cotes, qui permettront soit de tourner l'outil ad hoc, soit de faire des enroulements de ruban adhésif.


Cotes du centreur

Nota : le diamètre indiqué entre parenthèses (35 mm) n'a pas d'importance. Il s'agit simplement du manche permettant de tenir l'outil. Une dizaine de centimètres de longueur sont suffisants.

L'arbre d'entrée de la boîte de vitesse est soutenu et centré, au milieu du volant moteur, par un petit roulement. Ses dimensions sont : 47.6 x 19 x 14.26. D'origine, c'est un SKF dont le marquage presque illisible semble indiquer : R1 56 - 2R51 (sous réserve !). C'est lui qui centrera l'outil permettant de placer correctement le disque. Il faut donc que l'extrémité du centreur fasse 19 mm moins quelques centièmes afin de le positionner facilement.

La section de 23 mm de diamètre correspond au diamètre de l'arbre à fond de cannelures.


Roulement avant de l'arbre d'entrée de boîte de vitesses
(au centre du volant moteur)

Le roulement est situé au centre d'un couvercle masquant les vis de fixation du volant.


Volant moteur

Naturellement, il n'est pas question ici de ruban adhésif, d'alignement à l'oeil, ou autre méthode risquant de poser problème lors de la remise en place du moteur. Donc un peu d'usinage permet d'obtenir en quelques minutes l'outil adéquat. Mandrin et contre pointe fixe suffisent.


Usinage

Pour les finitions, et avant d'enlever la pièce du mandrin, il faut s'assurer que disque et roulement passent en frottement doux. Le combiné Fartools TDM400 a une hauteur sur banc largement suffisante pour passer le disque. C'est encore une fois la meilleure mini machine outil pour la mécanique auto et moto.


Contrôle

Le disque est posé en place. La photo montre le moteur vertical, vu de dessus, sur sa rôtissoire de travail. En pratique, il est probable que l'on opère moteur horizontal, sur ses supports si on a déposé les boîtes, ou suspendu à la grue d'atelier si on a avancé le moteur. Dans ce cas, le centreur est mis en place, puis le disque est enfilé dessus.


Disque en place

C'est là que se trouve le secret : si le centreur est précis, avec un jeu minimum dans le roulement, il sera bien perpendiculaire au volant moteur, assurant un centrage parfait du disque. Le moteur et la boîte se replaceront alors sans aucun effort.


Centreur + disque

Il ne reste plus qu'à mettre en place le diaphragme et à le boulonner.


Mécanisme

Un bon centrage du disque garni d'embrayage est le garant d'une repose facile du moteur : madame poussait la chèvre, pendant que votre serviteur l'enfilait (ni la chèvre, ni madame... bande d'obsédés ! Le moteur !). Sans équilibreur de charge ni aucun accessoire, il aura fallu moins de deux minutes.

Un conseil en passant : pour "refaire" un embrayage, il est largement plus facile d'avancer le moteur plutôt que de dégager les boîtes si on ne dispose pas d'un pont élévateur ou d'une fosse, et d'un cric de transmission.


Repose du moteur

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 17 juillet 2013
page ajoutée le 7 avril 2007
dernière révision le 7 avril 2007